OnePiece-World

RPG
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jonas O'Connell

Aller en bas 
AuteurMessage
Jonas O'Connell
Larbin d'Hikari Nekoka
The Snip
Membre

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Jonas O'Connell   Mar 12 Aoû - 8:04

  • Nom: O'Connell. Ce nom de famille appartient à son père adoptif, Hugh O'Connell. C'était un ami de ses parents dont l'ami d'enfance de son père. Issu de East-Blue, ce nom de famille viens de Ò Conail qui signifie descendant du Conall. Ce nom signifiant "loup puissant", strong wolfe étant le surnom du tuteur de Jo.

  • Prénom: Jonas. Ce prénom choisit par son père en hommage au frère jumeau de sa défunte épouse signifie Colombe. Cet oiseau symbole de la paix n'illustre pas forcément le passé, présent et même avenir du jeune homme, mais bel et bien sa pensée idéologique. C'est un prénom très cher pour lui, auquel il apporte une certaine affection, préférant que les personnes qu'il méprise l'appel O'Connell. Quand aux autres personnes ces derniers le surnom Jo. Cependant, la plupart des gens le connaissent sous le nom de The Snip, raccourcit de The Sniper.

  • Age: Jonas est à présent âgé de 27 ans. Soit trois années avant d'atteindre ce qu'on pourrait appeler l'âge de la raison. Cependant, malgré ses capacités à être maladroit et parfois prendre tout à la légère, il ne manque en aucun cas de maturité et une sagesse qui le transforme parfois en vieux rétro nous y reviendrons.

  • Genre: Jonas est un révolutionnaire et l'est toujours resté malgré le fait qu'il est rejoint Hikari. Il a rencontré cette dernière alors qu'elle faisait encore partie des rebelles.

  • "Race": Jusqu'à preuve du contraire Jonas est un être humain, tout ce qu'il y a de plus naturel malgré ses dons en tir à l'arc ou sa faculté à vivre avec Hikari le Maudit, considéré comme un monstre. Tout deux étant parfois déclarés comme "pas humains".

    -------------


  • Description Physique: Avant toute chose, je pense qu'il est plus que nécessaire de rappeler ce qu'est la définition du mot « physique ». Le mot « apparence » est l'un des nombreux synonymes. Ce mot désigne donc la constitution corporelle d'un individu, en d'autres termes l'extérieur ou encore, ce qu'on pourrait appeler sans hésiter, la vision d'horreur que nous présente un miroir chaque fois que nous croisons notre reflet. Bien entendu, Jonas n'est, mais alors en aucun cas, l'homme stéréotype, que ce sois le "Don Juan" ou "l'intellectuel boutonneux à lunette", disons simplement qu'il est dans la moyenne lui permettant d'être à l'aise avec tout le monde et partout. Nous pouvons donc dire que le jeune O'Connell à un physique passepartout, discret et qui n'élèvera pas les soupçons. Enfin, assez parlé plongeons dans le vif du sujet, le physique de Jo, le ... Utilisons les termes d'Hikari, "larbin" du Maudit.

    Jonas est donc un homme un peu dessous de la moyenne, poids léger, pour ne pas dire les poids plume, car du haut de ses 1m71, monsieur ne pèse que 60 kilos. Donc au niveau gastronomique le jeune homme peut se permettre des sucreries et autre délices comme le chocolat ou bien un peu de boissons alcoolisées. De toute façon, Jonas est une personne qui cultive autant ses muscles, sa souplesse et le reste de sa santé physique, soucieux d'être au niveau de l'énergie qu'il a à revendre et de pouvoir être vif, rapide et près à avoir a moindre réaction lors d'un combat sans effectuer un faux mouvement ou autre qui pourrait le mettre en situation de faiblesse.

    Il se caractérise donc par des cheveux blonds doré ou blond blanc, cela dépend de votre point de vue, de votre position par rapport au soleil, si vous le voyez de jour ou de nuit.. Ses cheveux sont coupés court, sauf devant donc un peu plus long sur le dessus et très souvent en bataille donc, notre rebelle n'essaye plus de coiffer sa tignasse suite à cette nature de cheveux sauvages et surtout pars la simple et bonne raison de sa capacité à être parfois aussi hystérique que Hikari et toujours, sans jeu de mot « dans le vent ». Quand aux yeux, ceux de Jonas sont bleus océans ou ciel, cela dépend de votre amour pour l'un ou pour l'autre. C'est une couleur donnée par ses deux parents, qui avaient tout deux les yeux bleus, c'est une couleur peu répandue. En effet, le bleu est un allèle récessif qui n'est pas tout le temps reproduit dans le génotype de l'enfant, Jonas est donc une espèce en voie de disparition, un révolutionnaire aux yeux bleu c'est, c'est... Enfin je m'égare, revenons à ses yeux à la couleur si particulière, ils ont une forme d'amande issu du côté maternel et surplombés par des sourcils et des cils venant, cette fois-ci, de son père. Un savant mélange jusque là.

    Quand au reste de son visage, le jeune homme issu de East-Blue a un teint plutôt pâle qui fait alors ressortir à la fois ses yeux et ses cheveux (pas trop pâle non plus). Un visage de forme ovale, dépourvu de ride pour le moment, on remarque cependant des signes de fatigue due à ses petites habitudes de se lever aux aurore et se coucher à l'heure qui lui convient, ou du moins celle qui convient à Hikari, puisque celle-ci dors plutôt le matin et dans la journée. Il a une cicatrice sur l'arcade sourcilière, souvenir plutôt cuisant d'une altercation avec un membre de la marine. Il a un nez discret légèrement pointu à peu près au milieu du visage, un menton rond et une bouche aux lèvres fines, couleur rosé.

    Pour le reste de son corps, c'est un homme musclé, à la pilosité moyenne chez un homme, mais puisqu'il est blond c'est moins évident. Il a de grande main avec des doigts fin et des ongles rongés, tic qu'il n'a pas réussi à arrêter malgré le fait qu'il mâchouille sans arrêt cure dent, allumette ou alors fume une cigarette. Lorsqu'il est torse nu, ce n'est pas ses abdos qui détourneront le regard, mais bel et bien la cicatrice plutôt impressionnante sur le flanc gauche. Très peu de gens connaissent son origine, mais ne doute pas que Jo en a souffert. Quant à ses pieds, il taille ni trop grand, ni trop petit et ne se ronge pas les ongles cette fois-ci et passe le plus clair de son temps pied-nus ou alors en tongs. Oui, il y en a qu'on appris à marcher pied nu et une corne s'est formée, je ne vais pas vous faire un dessin. L'apparence corporelle de Jonas est donc non sans charme sans pour autant ameuter les foules d'admiratrices, ce qui l'arrange plus qu'autre chose...

    Passons ensuite au style vestimentaire du rebelle, disons que ce dernier est une personne qui aime les tenues décontractées, qui ne prennent pas la tête et qui, comme son physique, soient passepartout et n'attire pas les regards sur lui, mais tout en restant classe. De toute façon Hikari ou une de ses maladresse assura que ces derniers soient vite repérés. Jonas s'habille d'ordinaire avec des jeans ou des pantacourt accompagné de ses éternelles tongs de couleur sable, qui vont, permettez-moi de le citer "avec tout". Quand aux hauts, c'est assez aléatoire, mais il a une certaine préférence pour les polos et les chemises, simplicité à mettre et à rouler en boule et de les laver si on trouve le temps. Il porte par-dessus une veste blanche ou kaki, tout dépend de sa volonté à quand même être remarqué ou remarquable... Oui encore un jeu de mot à la c*n, veuillez m'excuser c'est mon état habituel. Lorsqu'il s'agit d'être présentable, il peut lui arriver de porter un costume sobre avec des cravates bordeaux, bleus ou autre couleur pour casser avec la couleur sombre du costume ou alors smoking... Et non Smoker. Il se trimbale la plupart du temps avec son arc, son carquois et son sabre. Nous pourrons conclure donc et permettez-moi de le citer de nouveau, il "voyage léger".

  • Description Morale: Comme je l'ai signalé précédemment, une définition adéquate serait la bienvenue pour justifier le fait qu'il soit nécessaire de connaître un peu mieux la psychologie de la personne que je, le narrateur incarne, ou suit, chacun son point de vue là-dessus aussi. Le caractère désigne donc le psychisme propre à l'individu, regroupant à la fois ses défauts et qualités qu'il exprime face à différents événements et personne. Comme l'a dit je ne sais plus qui « On peut rit de tout, n'importe où, mais pas avec n'importe qui ». La psychologie d'un personnage, celle de Jonas dans le cas présent est le résultat d'un long processus sociologique où différentes personnes ont exercé une influence sur lui. Ces personnes regroupe son père adoptif, Dragon, les révolutionnaires, Hikari, mais aussi ses ennemis et autres rencontres lors des années déjà derrière lui. C'est un processus qui continuera jusqu'à la mort de notre camarade. Espérons qu'elle n'arrive pas trop vite.

    En mer, comme sur terre, tout le monde a entendu parlé de Jonas O'Connell, ou du moins sous le nom de The Snip. On le considère comme l'un des plus grands archers depuis strong wolve qui n'est qu'autre que son tuteur. Ce qui est dit sur lui est rarement la vérité, du moins niveau caractère, on raconte que c'est quelqu'un de cynique et froid, qui ne fait aucune différence entre ses amis et ennemis et tue tous ceux qui le croise. Nous sommes ici pour rétablir la vérité sur le caractère du larbin du Maudit, la vérité sur qui est vraiment ce Jonas O'Connell, celui qui voit sa célébrité réduite à néant lorsqu'il côtoie le capitaine corsaire le plus tordu des mers. Oui, vous, lecteurs, allez enfin tout savoir, tout vous sera avoué, de son caractère pervers à son intelligence souvent déradée par une malchance ou maladresse impressionnante. On pourrait appeler cela aussi comme un manque de discrétion puisqu'il est plutôt adroit au tir à l'arc. Enfin, une personnalité contradictoire qui finalement expliquerais comme il arrive à être le larbin d'Hikari et le meilleur archer des mers.

    La première chose qui pourrait introduire Jonas serait surement l'énergie qu'il peut dégager en ouvrant la bouche et dans ses mouvements, contrôlant le tout avec un calme qui perturbe la plupart de ses opposants. Cependant, c'est aussi une énergie qu'il dépense la plupart du temps quand il est en présence de l'adolescente attardée renfermé dans un corps de femme.
    La raison est simple, ils ont tous les deux, trois choses choses en commun, un sens de l'humour non stop, un esprit pervers s'échangeant revu ou versions du kamasutra et une certaine habitude à être têtu comme une mule. C''est donc lorsque tous les deux se fout sur la gueule qu'il déploiera son énergie ou alors lorsqu'il tente de la calmer qu'elle soit en colère, excitée ou paniquée, chose plutôt... Rare. On peut supposer que pour supporter le capitaine corsaire, il faut avoir de l'énergie, Jo est donc l'homme de la situation. Pour rester dans le côté énergétique, il est important de savoir que le jeune homme est quelqu'un de très espiègle qui a beaucoup d'humour, qui peut parfois se révéler être assez lourd, ou vaseux (mettez des bottes!).

    C'est aussi quelqu'un de très sociable, il ne crache pas sur l'amitié et est plutôt ouvert à toute conversation qu'il considéra comme amicale. Étant une personne perspicace, il se montra plutôt souriant auprès de certaine personne et plus réticent et froid pour d'autre. C'est en particulier ses relations avec les membres du gouvernement qui sont les plus tendus et qui prend une autre partie de son énergie, mais il utilisera toujours une manière diplomatique de converser avec eux. Il montra aussi une certaine froideur, réticence envers les membres de la marine en particulier envers Smoker. Comme Hikari, Jonas est quelqu'un qui ne se laisse en aucun cas impressionné par la hiérarchie, que ce soit son capitaine, le gouvernement ou même les membres des rebelles.

    Blasé et prétentieux, Jonas est quelqu'un qui est, malgré sa maladresse légendaire, est souvent sûr de lui et qui prend les défis, menace ou autre comme une bonne blague. Il n'aime pas du tout qu'on le prenne de haut, car malgré sa petite taille c'est une personne ayant du répondant et surtout qui prend très à coeur remarques ou autre qui viserait directement son capitaine ou les rebelles. Intrépide et ne manquant pas de courage, le jeune homme n'aime pas deux choses qui peuvent parfois lui être gênant. Tout d'abord, Jo est claustrophobe, petit événement lors de sa jeunesse qui l'a choqué à vie, ne supportant pas trop les espaces fermés et trop profond, c'est quelqu'un qui passe donc le plus clair de son temps dehors. Il a aussi peur de tous les animaux rampant, événement tout aussi lié à sa jeunesse, mais lorsque ce dernier avait atteint l'adolescent, nous y revenons plus tard, lors du récit historique et biographique de Jonas.

    Parlons un peu des aspects qui sont pour le moins inattendu chez The Snip, c'est tout d'abord sa maladresse, car bien qu'il soit habile au tir à l'arc, lorsqu'il s'agit de la discrétion et de la délicatesse de ses mouvements... Et bien disons que ce dernier arrive à faire tomber des choses qui ne devraient pas tomber, glisser quand il ne le faut pas et bien d'autres choses qui le met lui, et parfois même les autres dans des situations périlleuses voir hilarante si parfois s'il y avait pas de vies ou des secrets en question. De plus il arrive que malgré sa perspicacité et sa capacité à analyser les situations que le jeune homme se retrouve... Complètement à côté de la plaque, Hikari le remettant le plus vite qu'elle peut sur le bon chemin. Jonas à bien sûr conscience qu'il n'est pas parfait et manque parfois de sang froid et très souvent de logique, autant dans ses raisonnements, que dans ses actions. Cependant, il tentera toujours de rectifier le tir. C'est aussi quelqu'un complètement hystérique et cela, pas besoin de savoir contrôler son énergie ou non, il cri très souvent pour à rien et revendique très souvent le droit de paniquer pour rien. Quand je vous disais que ce dernier était contradictoire, un coup il est calme, un coup hystérique. Enfin, c'est Jonas et il faut le prendre comme il est.

    VOIR SUITE


Dernière édition par Jonas O'Connell le Jeu 21 Aoû - 12:51, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonas O'Connell
Larbin d'Hikari Nekoka
The Snip
Membre

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Mar 12 Aoû - 11:20

    SUITE


  • Description morale: Poursuivons à présent avec ce qui justifie l'hystérie de Jonas et la maladresse qu'il peut montrer. Bien qu'il fut toujours un peu maladroit et hystérique, c'est surtout depuis qu'il a rencontré Hikari qu'il est devenu plus hystérique. Et c'est justement la relation particulière, dont nous avons déjà vu quelques facettes, entre ses deux personnes qui sont très différentes.
    Tout d'abord, malgré sa faculté à être plutôt un pervers, Jonas n'est en aucun cas celui qui materait n'importe qui tout nu, en particulier Hikari et il a donc l'habitude de presser la jeune femme à se rhabiller avec un teint qui vire très souvent au rouge. Maladroit, c'est cependant le premier à tenter de rattraper les bêtise de la jeune femme que ce soit lorsque celle-ci va un peu trop loin ou se met dans des situations délicate. Il est toujours derrière ses basque, ou alors la plupart du temps surveillant mouvement et se souciant sans arrêt du bien être de son capitaine devenant vraiment hystérique même lorsqu'il connait endroit ou créatures devant lesquels la jeune femme s'extase.
    Tête de mule, les deux adultes passe pour deux adolescents, un frère et une soeur, lorsque leur orgueil et idées divergentes viennent se confronter à un mur. Lorsque la jeune femme va trop loin, fait des actions, remarque ou exprime des idées absurde du point de vue de Jo, ce dernier ne se gêne pas à la remettre à sa place. Mais, comme les deux ont de forte personnalité, une simple discussion peut se transformer en bataille verbale ou violente.

    Cependant, et Jonas est conscient que certaine personne n'en doute pas, il s'arrange pour qu'on le prenne pour un hystérique de première et maladroit, bref un larbin doué, mais pas doué afin d'assurer sa couverture. Le rebelle à eut pour mission, donné par Dragon lui-même, de surveiller la jeune Hikari. Un rôle qu'il prend bien sûr très à coeur, soucieux d'assurer sa couverture, surtout sous le nez du gouvernement puisque notre Snip intrépide passe toutes informations utiles au QG principale, tout en assurant la protection sur surveillance de la jeune femme. Ce qui explique en quelque sorte le souci qu'il a pour elle. Même s'il ne ressent rien pour la jeune femme, cette dernière est quelqu'un de très important pour lui, sa petite soeur insupportable, sa meilleure amie un complètement folle. Bref, une personne très chère qu'il a rencontré alors qu'elle n'était âgée que de 16 ans. C'est une relation sincère et le jeune homme exerce sa mission sous le nez de la jeune femme, non sans parfois un certain sentiment de culpabilité de cacher la vérité à la jeune femme, mais il sait très bien qu'elle ne l'aurait pas accepter dans son aventure marine, si elle était consciente que c'était pour sa protection. Jonas ne doute en aucun cas que Hikari est capable de s'en sortir, cependant, il comprend que la jeune femme soit aussi importante pour lui que pour Dragon, de plus il a fait une promesse.

    Enfin pour terminer, nous allons juste faire un petit topo des goûts et des couleurs de Jonas. Ce dernier à deux amour, la mer et l'amitié. C'est tout d'abord ce qui le fait vivre et surtout c'est en quoi il jure le plus. La mer, il a cela dans le sang depuis sa naissance, il est en mer, donc finalement c'était une personne destinée à vivre que de cette dernière puisque c'est aussi elle qui a emporté ses parents, celle qui a formé son tuteur et finalement, lui-même. L'amitié, c'est le sentiment qu'il défend le plus, n'étant ni romantique, ni coureur de jupon, notre ami n'est pas non plus puceau de toute relation amoureuse. Le peu de relation qu'il a eut fut les meilleures de sa vie puisqu'elles étaient basées sur l'amitié et la complicité. Il aime et cela va de soit, le tir à l'arc, le sport qu'il a commencé alors qu'il était âgé de huit ans et qu'il continue de perfectionner malgré le niveau supérieur qu'il a atteint. Ce qu'ignore la plupart des gens qui l'admirent et le considère supérieur à strong wolfe, il n'a jamais réussi à le battre. Enfin il aime les choses de la vie, on compte tout ce qui est composé de cacao et toute boisson alcoolisé. Pour ce qui est de son avis sur les pirates, Jonas s'étend rarement sur le sujet, car c'est souvent le point culminant de ses disputes avec Hikari. Il ne porte certes pas les marins dans son coeur, mais pour lui ces derniers défendent, selon une chose similaire aux révolutionnaire, la liberté. C'est juste les méthodes pour la défendre et les cibles choisies pour tenter de la préserver qui sont différentes selon lui.

    Trois mots: "fermé", "rampant", "gouvernement" et tout ce qui s'y rattache. C'est les trois choses que supporte le moins le rebelle. Claustrophobe, comme je l'ai précisé plus haut, il n'aime pas rester enfermer des heures dans les cabines, prisons ou lieu qui n'ont pas pas vu sur l'extérieur ou un quelconque contact avec l'air extérieur. Stressé de nature, il supporte mal être dans des lieux où il se sent oppressé. Ce qui est la plupart du temps le cas lorsqu'il se retrouve au QG de la marine, attendant son capitaine qui participe, sans jamais grand intérêt aux conseils. Sans arrêt harceler de question sur ses précédent et autre, Jonas à l'habitude d'afficher un caractère froid et sarcastique qu'il sort que lorsqu'il ne supporte pas les personnes. Le gouvernement et tout ce qui s'y rattache l'énerve au plus haut point et l'agace plus que tout. C'est avant tout un idéaliste, certes et diplomate, mais Jonas sait lorsque certaines personnes mettent leur nez dans des affaires qui les concernent pas et c'est ce que fait la plupart du temps le gouvernement. Pour finir, les animaux rampant, que ce soit vers ou serpent, tout ce qui rampe, sur terre comme sur l'eau pétrifie Jonas. Contrairement à sa claustrophobie qu'il arrive plus ou moins à contrôler lors de certaines situations, il n'arrive plus contrôler sa peur de ce genre d'animaux.

    -------------


  • Histoire: L'histoire est un récit, une suite d'évènement raconter dans l'intégralité la plus complète et réelle possible lorsqu'il s'agit d'une biographie ou d'évènements réels. Dans cette partie vous sera donc racontée l'histoire, non sans rebondissement du jeune Jonas O'Connell. De la rencontre de son père avec son tuteur, sa mère jusqu'à sa rentrée au côté des révolutionnaires puis ses aventures avec Hikari. Afin de comprendre l'histoire de Jonas, il est donc nécessaire de revenir quelques années en arrière, quand son père pars en mer pour la première fois de sa vie, il avait 17 ans.

    Issu d'une famille plutôt aisée, le jeune homme à longtemps eut des projets bien différents de ce que son père espérait. Il voulait que son fils, deviennent un grand financier, s'occupe des affaires familiale ou alors qu'il exerce une profession dans la politique. Des postes loin de faire rêver le portrait cracher de Jonas au même âge, son père, Charles Twisleton. Non, le jeune Twisleton rêve de la mer et de tout ce qu'il a étudié jusqu'à présent sur le sujet. L'appel du large est trop fort sur lui, en particulier lorsqu'on est conscient d'avoir grandi dans Grand Line. Ayant étudié politique intérieur et extérieur, légendes, histoire, géographie et autres, le jeune homme commence vite à vouloir fuir la maison familiale pour avoir une vie qui serait pour lui synonyme de liberté. Lorsqu'un navire de pirates pacifiste arrive au port Jonas s'y glisse les yeux brillant, bien entendu lorsqu'il occupe la cambuse il croise le plus jeune des matelots qui se révèle être plus âgé que lui, mais ne manquant pas la fougue de l'adolescence, c'est Hugh O'Connell. Un jeune archer de 29 ans, qui rêve d'aventure et défendre au mieux l'esprit des pirates. Un esprit rappelant celui des révolutionnaires qui n'apparaîtront que bien longtemps après. Le jeune Hugh s'était, lui aussi, embarqué sur ce navire clandestinement pour pouvoir fuir son orphelinat et rejoindre les défenseurs de la liberté. Le jeune Charles Twisleton décide de suivre le jeune homme dans sa recherche de la meilleure défense de la liberté.

    Les années passent et lors d'un arrêt à Abalasta, le jeune Charles tombe amoureux d'une fille de pirate dont le bateau était amarré dans une crique un peu plus loin. Tous les deux décide de partir ensemble découvrir les mers extérieures à Grand Line. Il laisse son camarade vivre sa propre vie, ce dernier étant devenu strong wolfe, l'archer le plus redouté de Grand Line et les quatre autres mers. Pendant ce temps, le jeune Charles et sa femme font trembler South Blue avec leur équipage, jusqu'au jour où le bonheur et le malheur de Charles se bouscule. Le temps est calme et serein, voilà six mois que l'équipage a compris l'évènement qui va arriver, la naissance d'un petit Twisleton à bord du navire. Le processus a déjà commencé et les cris de douleur de la compagne du capitaine à figer le navire qui vogue à sa guise sur les eaux. Lorsqu'elle rend son dernier soupire, la jeune femme demande à son mari de faire en sorte que son fils soit le marin que son frère a toujours voulu devenir. C'est ainsi que le père du jeune garçon à prénommé son fils Jonas, le nom de son oncle, frère jumeaux de sa mère à qui Jonas ressemblerait. Le malheureux fut exécuté après qu'un traître ait donné les coordonnées du navire, sur lequel il était à bord, à la marine. Enfin, le jeune garçon deviens d'abord un membre de l'équipage important avant que les choses se gâte et oblige son père de le confier à son ami, alors que Jo n'avait que quatre ans. Il ne se rappel pas de son père, il ignore encore aujourd'hui pourquoi il l'a confié à son ami et surtout s'il est vivant ou non.

    C'est là que commence donc l'histoire de Jonas O'Connell, ce jeune garçon un peu timide, mais ne manquant ni de curiosité, ni de courage. Une suite d'évènements importants pour comprendre le début de la formation du jeune homme. Quinze années sur les mers à découvrir les îles et autres lieux. Jonas en à vue de toutes les couleurs, bien que ces premières années se firent sans trop de difficultés. Son père adoptif à donc pour mission de former le jeune garçon pour en faire un marrant vaillant, courageux et redouté. Ce n'est cependant pas à huit ans que Jo se fera connaître, mais bien longtemps après, mais nous y reviendrons le moment voulu. Ces quatre premières années avec son tuteur se font sans mal et difficulté. Ce dernier travail seul, se faisant remarqué dans certain coin, mais ne cherchant en aucun cas à devenir la cible numéro un des chasseurs de prime. Il n'avait aucune volonté particulière à marchander pour sa liberté avec le gouvernement, donc il faut faire parler de sois, sans pour autant menacer le gouvernement « Sinon il ne vous lâche pas les basket et c'est chiant après, je ne peux pas me reposer. », pour citer l'une des nombreuses remarque de Hugh O'Connell. En effet de nature flemmarde, O'Connell Senior est quelqu'un qui aime prendre son temps, apparaître et disparaitre pendant des mois. L'arrivée du jeune garçon dans la vie de l'homme l'oblige à prendre quatre années de pause le temps que le jeune garçon atteigne un âge et une forme physique lui permettant de commencer à naviguer, savoir tirer à l'arc et se battre. Le jeune enfant qui coulait des jours tranquille ignore ce qui l'attend dès qu'il aura atteint ses huit ans.

    Lorsqu'il atteint ses huit bougies le jeune O'Connell reçoit son premier arc, son tuteur lui apprend l'art de tirer d'une façon plutôt singulière. Lors de la première sortie officielle en mer du jeune garçon, sa mission est simple, couvrir son père adoptif alors qu'il tente de prendre d'assaut un navire marchand. Bien entendu, le jeune garçon n'a pas rempli correctement sa mission et se retrouve à dormir seul sur une île pendant une semaine devant s'entraîner à l'arc pour pouvoir couvrir son oncle lors du prochain assaut. Se fut le même rituel pendant deux mois et le jeune homme commencé enfin à atteindre certaines cibles. Lorsqu'il réussit à atteindre un des marins, son oncle passe à la deuxième phase de l'entrainement. L'oncle attache le jeune garçon au mat et lui pose des énigmes, l'enfant doit y répondre sinon le tuteur frappe. Bien entendu, le jeune garçon au début voit les coups venir sans arrêt, mais il est conscient que son oncle se retiens encore un peu. Pendant le même temps, il apprend à se battre avec d'autre arme que l'arc et dévoile une certaine agilité au sabre. A l'époque l'enfant était plus doué aux armes blanches et autres entrainement nécessitant agilité et rapidité. Lors d'un entrainement sur une île, le jeune garçon doit trouver cinq symboles dans les ruines d'un temple dans un temps imparti. C'est alors qu'il glisse dans un puits recouvert par la végétation. L'enfant y passera la nuit, avant d'être retrouvé à moitié mort par Hugh le lendemain matin. Sans coeur? Non bien entendu, le père était mort d'inquiétude, cependant dès que l'enfant montra des signes indiquant qu'il allait mieux, l'oncle l'envoya de nouveau compléter la mission et bien entendu il a continué à l'entrainer malgré la crainte qui venait de naitre dans le coeur du garçon. Hugh n'est pas dupe et compris que le jeune garçon devra apprendre à contrôler sa phobie des espaces fermés, car la vie que son père a choisie pour lui est loin d'être une vie le permettant de vivre avec des faiblesses. Il n'hésitera pas à enfermé le jeune garçon dans des lieux clos quand ce dernier ne parvenait pas à remplir une mission ou assurer les arrières de son tuteur.

    Plus il grandissait plus son tuteur lui confier des choses importantes à réaliser, naviguer en tempêtes, les énigmes grossissaient en difficulté. Bien entendu, il ne passait pas toute l'année à entraîner le garçon, il profitait aussi pour lui faire une éducation marine, politique et économique. Le jeune garçon profitait des moments de pause entre les entraînements intensifs de son oncle pour parfaire ses qualités d'archer. A la grande surprise du tuteur le jeune garçon avait créé diverses techniques lors de ces entraînements qu'il exploitai ensuite lors des assauts que mener son oncle. Bien entendu le jeune homme continuer à se retrouver seul sur les îles, dans des lieux clos ou avec le visage complètement ensanglanté à cause des entraînements qui s'intensifiaient, mais il se remettait beaucoup plus vite et commencer à comprendre le but de son oncle. Lui faire comprendre que c'est avant tout à lui de décider s'il veut vivre ou survivre, assumer ses choix ou les nier. Une philosophie où il faut croire que même après s'être heurter à un obstacle ou un coup dur on peut se relever et que croire aux autres est toujours un cadeau.

    VOIR SUITE


Dernière édition par Jonas O'Connell le Dim 17 Aoû - 3:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonas O'Connell
Larbin d'Hikari Nekoka
The Snip
Membre

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Sam 16 Aoû - 15:20

    SUITE


  • Histoire: C'est lors de ses 17 ans qu'il a enfin compris cela et commence à le développer, l'assurance et la confiance en soit et aux autres. La même année, il découvre pour la première fois Abalasta, il tombe amoureux du pays d'où est originaire sa mère et son oncle. Il découvre aussi qu'il a une certaine peur pour les animaux rampant. Son tuteur l'explique par une analyse inconsciente des souvenirs de l'enfant confondant les lianes qui cachaient le puits où il était tombé. Enfin, un seul animal rampant rappelant les lianes ou serpents pétrifie le jeune homme. C'est d'ailleurs lors de leur arrêt au pays que Jonas entend parler de Dragon et des révolutionnaire, un vieux borné bourré clamer qu'ils allaient devenir l'un des groupes les plus célèbre. Ce qui faisait rire tout le bar sauf le jeune homme qui demanda de nombreuse information sur ce groupe qui appelait à la défense des droits des hommes et l'interdiction à la répression et exercer la terreur sur une population. Décidé à les retrouver il suit les traces de ses derniers avec attention, dont lorsqu'il qu'ils furent remarqués sur le chemin vers l'île où il feront tomber le régime dictatorial. Son tuteur ne l'empêcha pas de partir, ils sélectionnèrent ensemble l'arc du jeune homme pour fêter ses dix-neuf ans à Abalasta, ainsi que le sabre. Et après deux ans passés à Abalasta, c'est lors de cette année qu'il rentrera dans les rangs des révolutionnaires.

    Lorsqu'il rejoint les révolutionnaires, Jonas a tout de suite était envoyé sur le terrain, il n'utilisait que son arc qu'en cas extrême étant doué au sabre et aux missions d'infiltration. Les premières semaines il les passe au QG principale en attendant la fin de la révolte, il s'occupe donc de la paperasse. Alors que dragon et son équipage font le chemin du retour, Jo est envoyé pour ses premières missions sur le terrain qu'il effectue avec succès. Il est vite remarqué pour son esprit d'équipe et ses qualités d'épéiste. Lorsque les missions qui s'intensifient, le jeune homme commence à utiliser l'arc plus souvent et montrer toutes les qualités d'archers. Lorsqu'il atteint 21 ans il est envoyé à Abalasta pour une mission d'infiltration, c'est lors de cette mission qu'il manque de se faire tuer. En effet, alors qu'il était en sortie, un homme l'a attaqué et laissé pour mort dans l'une des ruelles de la capitale. La seule chose que le jeune homme se souviens c'est le bras de son agresseur, un tatouage particulier dont il est le seul à connaître la description. Il fut transporter d'urgence au QG des révolutionnaires où il a fait deux fièvres importantes dont la dernière aurait pu le tuer. Cependant, trois mois plus tard il était de nouveaux sur pied, il participe alors à une mission d'infiltration où il rencontre pour la première fois Hikari, celle-ci venait d'avoir 16 ans et c'était l'une des nombreuses où les deux jeunes gens se sont croisés.

    Lors de sa première mise à prix, l'année après celle de la jeune femme, Jonas fut d'abord plutôt amusé de voir la photo de lui avec une somme en dessous qui à l'époque était, à son humble avis bien faible. Bien entendu c'est le surnom qui l'amusa le plus, The Snip, ce qui bien entendu venait du mot sniper, référence quelques peu amusante aux qualités d'archer du jeune homme, sa prime ne s'élevait pas encore bien haut, mais on entendait parler de lui, mais pas comme un révolutionnaire. C'est ce qu'il a toujours tenté de préserver depuis que sa tête est mise à prix, bien entendu, tout le monde le connait sous le nom d'O'Connell ou The Sniper et faute de connaître sa couleur et camps, on le met dans la catégorie neutre basculant du côté des pirates et révolutionnaire. Ces missions d'infiltrations ne furent cependant pas perturbée et en même temps le jeune homme tenter de faire monter la mise histoire que les courses poursuites soient amusantes. Sa tête passa donc de 60 millions de Berry à 100 millions puis à 200 millions.

    Conscient qui ne pourra plus très longtemps caché le jeu, il cherche un moyen de continuer à travailler pour les révolutionnaires, sans élever les soupçons. C'est alors que Dragon le convoque pour une mission très spéciale. Cette mission concernait Hikari qui venait d'être nommée, à 18 ans, Capitaine Corsaire, travaillant pour le gouvernement. Le rôle du jeune homme était simple, assuré la sécurité d'Hikari ainsi que la surveillé dans toutes ses actions en transmettant le plus d'information sur la marine et autres. Bien entendu le jeune homme ne se devait pas de refuser une telle proposition. Cependant, c'était à la jeune femme d'accepter la compagnie de Jo à bord de cette nouvelle aventure, car être à bord avec un capitaine corsaire pareils il faut avoir des nerfs d'acier. O'Connell était l'homme de la situation, c'est donc ainsi qu'il est devenu le larbin officiel de la jeune femme, ce qui ne le dérange pas tant que cela.

    Depuis qu'Hikari est corsaire, le jeune homme à réussit à éloigner les soupçons sur son lien avec les révolutionnaires, du moins les évidences qui le rallieraient à ces derniers. Il se contente de remplir sa mission en tant que Nakama et celle que Dragon lui à confier ce qui est rarement une mince à faire lorsqu'il s'agit de la jeune femme. En effet, depuis qu'elle a trouvé ses marques dans sa nouvelle vie, son capitaine à la fâcheuse habitude de squatter navire en tout genre et laisser les propriétaire lui crier dessus, faire des remarques ou même se faire attaquer. La jeune femme lève rarement le petit doigt si on ne l'embête pas et ce qui a don d'agacer le marin qui doit assurer sa survie et celle du capitaine. Bien entendu, les malédictions n'arrangent rien aux inquiétudes et aux certains pics d'hystéries de Jonas, surtout lorsque cette dernière décide de se venger et de battre le shaman, qui,bien entendu la maudit pour la quatrième fois. Même si cela ne l'a pas fait rire au départ, The Snip ne manque jamais une occasion de charrié celui qui s'appelle dorénavant Le Maudit. Enfin le Nakama aide la jeune femme à naviguer le trimarant, quel que soit le temps et le stress qui peut se lire son visage à certain moment, Jonas à confiance en son capitaine, quelle soit cinglé et irresponsable ne l'empêche pas d'être intelligente et puissante. En parlant de puissance, Jonas en méprise une certaine et c'est celle du gouvernement avec qui il passe des moments assez tendu. Depuis qu'Hikari est corsaire, celle-ci doit se présenter au conseil sans son équipage, ce qui n'empêche pas Jo de flâner dans les environs. C'est lors de ces moments précis que le gouvernement envoi des diplomate harcelait le marin de question sur ses précédent, étant une ancienne tête mise à prix. On l'a même menacé plusieurs fois. Il ignore si Hikari le sait, mais il évite d'en parler pour éviter que la jeune femme s'en mêle.

    Enfin, ces dernières années O'Connell est connu sous le nom de The Sniper, second protagoniste d'un duo de choc composé de ce dernier et de Hikari Nekoka, Le Maudit. L'un exprimant la peur avec des malédictions dont la plupart des racontars dans les bars ne connaissent pas la nature. Le second pour ses qualités d'archer. Certes ils semblent être invincibles et des monstres, cependant seul sont qui les ont croisé et sorti vivant savent qui ils sont et ne se vantent que rarement d'avoir croisé ses deux personnes. En ce qui concerne Jonas, on dit qu'il serait un ex marins, d'autre disent qu'il a toujours été un pirate, enfin certain continue à dire que c'est un ex révolutionnaire. Certains sont proches de la vérité, mais ils ont tous un lien, il serait hanté par une image et recherche un homme. Lequel? Même lui l'ignore.

    -------------


  • Le nom de votre arme: L'arme de Jonas n'est pas sans originalité puisqu'il s'agit d'un arc. Le rebelle l'a prénommé Xiang, ce qui signifie « croire ». C'est la philosophie que lui a enseigné son tuteur, croire en sois et aux autres.

  • Sa description: L'arc de Jonas l'accompagne depuis bientôt dix ans à présent. C'est une arme qui vient d'Abalasta, où le jeune homme a passé quelques années avant de rejoindre les rangs de Dragon. C'est un arc en bois dur formant des courbes assurant une portée plus importantes aux flèches et mesurant 15 à 20 centimètres de moins que le jeune homme. Le bois est de couleur claire et la corde peut-être enlevée afin de permettre une utilisation quelconque dont celle d'un treuil. Comme tous les arcs, celui de Jo fut créer tout spécialement par ce dernier et est composé de granit marin au bout, seul une personne n'ayant pas avalé un fruit des démons et ayant une force similaire à celle du rebelle pourrait s'en servir. L'arc est accompagné d'un carquois simple en cuir souple et léger où Jonas range les flèches qu'il fait lui-même. Ces flèches sont de taille légèrement inférieur à la moyenne avec trois plume rayé au bout, signe distinctif de l'archer. Elles sont créées afin d'assurer une précision optimale autant pour immobiliser que tuer ses adversaires.

  • A quoi sert elle: Jonas se sers très souvent de son arc, tout d'abord parce que ce dernier sait s'en servir parfaitement et dans tous les types de combat. Mais aussi parce qu'il peut ainsi éviter de tuer ses adversaires. C'est là sa faiblesse et son point fort de laisser ses adversaires en vie. Cependant, il ne faut jamais attenter à la vie d'un de ses proches ou de le défier, ça serait la dernière chose que vous feriez, cependant ça ne sera pas avec son arc qu'il commencera à vous combattre. Il l'utilise donc pour tuer lorsqu'il considère que c'est nécessaire et lorsqu'il l'utilise il manque que très rarement ses cibles.

  • Autres: Mis à part son arc, le rebelle porte à sa ceinture un sabre recourbé venant aussi d'Abalasta. Cette épée est composée d'une lame blanche avec des symboles de tempête de sable gravée sur les deux faces. Le manche, faisant la taille d'une main est entourée d'un ruban noir avec au bout un granit marin incrusté. L'arme sers à Jonas lors des combats rapprochés où il n'aurait pas son arc ou considère qu'il n'a pas à s'en servir.

  • Comment avez-vous connu le forum?: Par l'administrateur fondateur.

  • Grade désiré: Nakama de Légende ou Nakama Hors pairs. (A voir avec Hikari)

    -------------


  • Test RP

    Le vent souleva le sable du désert brûlant, qui se laissa glisser doucement avant de se heurter au mur de pierre de la capitale d'Abalasta. Le soleil, de ses rayons tapait sur les murs de couleur pâle rappelant les tons du désert et qui camouflait finalement la capitale pourtant colorée dans l'immensité du désert qui attendait aux portes de la ville que les voyageurs intrépide s'y aventure. Près du port, le dernier navire de la marine venait de débarquer, le temps de charger le log poste avant de rejoindre le QG principale. Les marchés dans les rues battaient de leur plein, les cris des vendeurs se mêlaient à celle de la volaille dont les plumes venaient se mélangeait à la poussière constamment présente. La foule compacte se saluait au fur et à mesure que des têtes connues apparaissaient entre les stands et la populace qui tentait de se frayer un chemin pour rejoindre le port ou le centre-ville. Alubarna resplendissait et caché les tentions naissantes dans le pays qui semblait cependant ne pas inquiéter les habitants. Les marins qui venaient de débarquer se fondèrent dans la foule et croisait des collègues qui étaient sur place depuis un bout de temps à présent.
    L'un de ces derniers indiqua aux nouveaux arrivant la direction à prendre pour rejoindre le petit QG. Les mains dans les poches du pantalon de son uniforme et après avoir salué ses collègue, le jeune homme blond continua son chemin parmi la foule. Plusieurs vendeurs l'arrêtèrent pour lui proposer leurs dernières armes ou d'observer celle qui se trouvait à la ceinture du marin. Celui-ci refusait avant de s'arrêter près d'un veneur qui semblait connaître, après une discussion sur les dernières armes proposaient en stocke et l'arrière de la boutique, le marin pris une rue perpendiculaire afin de s'extraire de la foule. Il prit ensuite une rue parallèle à celle du marchait et continue son chemin qui se faisait à présent sans obstacle. Cependant, il semblait jeter des coups d'oeil, derrière et sur le côté: depuis son départ, il semblait que le jeune homme était suivi par quelqu'un, curieux de savoir qui pourrait être ce mystérieux poursuiveur, il avait pris des rues plus calmes, voir même trop calme. Le choix réaliser et l'impossibilité de retourner sur ses pas, le marin continua son chemin attentif au moindre mouvement. Une ombre vive passa dans la rue perpendiculaire à celle qu'il venait de prendre. La main sur un manche noir orné d'un granit marin, le jeune homme accéléra le pas et arriver au carrefour il dégaina son arme pour contre l'attaque de l'inconnu qui l'attendait. Le jeune homme et son assaillant se séparèrent quelques secondes pour préparer leur nouveau mouvement. Le marin profita pour analyser l'homme contre qui il combattait, habillé tout en hors, il ne pouvait décerner que ses yeux, n'étant à peine sûr de la couleur de peau de l'attaquant. Il s'apprêtait à ouvrir la bouche quand l'homme repartit à l'assaut. Malgré les qualités d'épéiste du marin, 'inconnu réussit à enfoncer la lame froide dans le flanc du marin qui laissa se dessiner sur le visage une grimace de douleur et il retint son cri, il usa son dernier réflexe pour laisser une marque à son assaillant qui se fit couper au niveau de l'avant-bras juste sur son tatouage. Il laissa une expression de haine croiser le regard du marin avant que celui-ci s'effondre ayant pour dernière image celle du tatouage.

    [...]


    VOIR SUITE


Dernière édition par Jonas O'Connell le Mer 20 Aoû - 15:11, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jonas O'Connell
Larbin d'Hikari Nekoka
The Snip
Membre

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Dim 17 Aoû - 3:27

    SUITE & FIN


  • Test RP

    Jonas sursauta quand une main se posa sur son épaule et il attrapa brusquement le poignet du propriétaire avant de croiser le regard de l'un des conseillers des membres du gouvernement. Le jeune révolutionnaire laissa apparaître une mine agacé et il lâcha le poignet de l'homme pour se retourner complètement pour faire face à son verre encore plein posé sur le bar. Ile leva les yeux au ciel sachant très bien ce qu'allait proposer le planqué qui se trouvait à ses côtés un sourire cynique sur les lèvres. Ce dernier épousseta sa veste et remis correctement la manche où Jo avait posé sa main quelques secondes plus tôt. Ce dernier d'ailleurs avala d'une traite le verre qui se trouvait devant lui. Le conseiller laissa un sourire moqueur se dessiner sur son visage, ignorant ce que Jonas aurait fait si ce dernier n'avait pas été l'un des conseiller de l'autre bande d'intellectuels qui se prenaient pour tout sauf de la m***e, excusez le terme.

    Lancaster: O'Connell.


    La voix froide et rauque du conseiller traduisait très bien qu'il exprimait le même sentiments que Jonas de cette rencontre que ni l'un, ni l'autre ne voulait qu'elle ait eut lieux. C'était typique du gouvernement, lors du conseil des corsaires, d'envoyer un de leur commère pour connaître un peu mieux l'équipage de certains des capitaines et le peu de connaissance au sujet de Jonas les gênaient plus que tout. Bien entendu ce dernier pourrait répondre à leurs questions sans broncher ou de cesser de donner des réponses incomplètes et dénuées de tout intérêt pour être débarrassé d'eux, mais il ne le faisait pas. Et cela pour son propre intérêt et la faculté d'avoir des coups d'avance sur ces derniers. Sans regarder le conseiller, Jonas, ouvrit finalement la bouche dont une voix aussi glaciale en sortit.

    Jonas: Que voulez-vous Lancaster?


    Le conseiller ne se laissa pas vaciller par la réponse de Jonas, ce qui d'ailleurs amusa le marin qui habituellement déstabilisé les conseillers par sa simple réponse. Car après tout, c'était une réponse qui exprimait clairement le fait que Lancaster polluait l'air de Jo, un point de vue simpliste, certes, mais plus compréhensible. Enfin, le jeune homme, qui devait être pas plus âgé que le marin ne se laissa pas démonter, il resta droit comme un piquet un sourire qui semblait s'adresser à Jonas qui ne le regardait même pas.

    Lancaster: Je m'excuse de vous tirer de vos pensées.
    Je voudrais juste... Discuter. Je vous offre un verre?


    Le marin fit rouler ses yeux avant de regarder dans les yeux Lancaster, ses yeux océan croiser alors ceux vert émeraude, le sourcil levé Jonas laissa un silence s'installait entre lui et le conseiller. Un silence tendu malgré les éclats de rire dans le bars et le bruit des verres qui tintaient lorsque les soulards trinquaient. Le révolutionnaire savait très bien qu'il ne pouvait pas se permettre de refuser la proposition, de toute façon, en voyant le regard déterminé de Lancaster, il ne ferait qu'insister sur la tenue de cet entretient. L'un et l'autre savaient très bien qu'il allait se passer comme le précédent et le résultat serait le même. En plus, Lancaster avait le dessus, Jonas était moralement affaiblit ses derniers temps, sa blessure se réveillant plusieurs fois depuis quelque temps et cela ne pouvait pas l'empêcher de travailler constamment ses penser oubliant parfois de contrôler à la fois son calme et ses émotions. Il n'aimait pas quand Hikari le voyait comme cela, froid et soudain dénué d'un quelconque sens de l'humour et son hystérie habituelle. Finalement il répondit à Lancaster avant que ce dernier décèle une quelconque hésitation de sa part,

    Jonas: Je ne vois aucune raison de refuser une telle proposition.
    Lancaster: Si cela pouvait avoir lieu dans un endroit... Mieux fréquenter.


    Jonas laissa un sourire mi-moqueur, mi-amusé se dessiner sur son visage alors qu'il suivait le regard de Lancaster qui montrait tout le reste des clients. Il laissa une pièce de monnaie sur le bar pour payer sa boisson avant de se lever pour suivre Lancaster qui était déjà au pas de la porte. Le révolutionnaire pris son arc qui était posé à ses côtés et quitta le bar sous le regard méfiants des marins présents qui s'étaient d'ailleurs tuent depuis que le conseiller avait traversé la salle dans le sens inverse. Gardant une certaine distance avec Lancaster qui effectuait des grands pas, une mine rayonnante sur le visage, Jonas observait un peu les lieux, les mains dans les poches et les pensées qui retournaient à Alubarna et ce fameux jour qui aurait pu être celui de sa mort... Laisser pour mort dans les ruelles, Jonas fut retrouvé que tard dans l'après-midi et inconscient. Un mystérieux convoi était venu récupérer le marin pour le muter ailleurs, dans un lieu dit sûr, afin d'assurer sa sécurité. En réalité, le révolutionnaire avait et transféré au QG principale des révolutionnaire par le médecin et fut guérit par ce dernier. Une guérison non sans douleur, il fallut bruler la blessure et hélas cela de suffit pas, la blessure s'était infecté créant alors des poussées de fièvres dont la dernière manqua de tuer Jonas qui se battait mentalement contre son propre corps et l'infection, décidé de retrouver le responsable de cette douleur et si cette attaque avait un quelconque lien avec le meurtre de son oncle qui avait eu lieu deux rues plus loin et tuer de la même façon. Oui, Jo avait survécu finalement par cette détermination. Il sortit de ses pensées pour pénétrer dans un bar privé, personne de présent et le patron les installa, le planqué et lui dans un salon spécial. Alors que Lancaster demanda une boisson rappelant notre bon vieux scotch, Jo demanda un thé vert avec l'air le plus naturel possible devant le regard interloqué des deux hommes présents dans la salle. Lancaster haussa les épaules et hocha la tête pour que le patron aille préparer les boissons. Le salon était typique des hommes de la marine et du gouvernement d'ailleurs. Fauteuils confortable, portait de quelconque intellectuels, une bibliothèque et un globe. Jonas se leva pour parcourir les rayons attendant que Lancaster finisse par briser le silence mis en place. C'est seulement que lorsque les boissons arrivèrent et que le patron s'éclipsa que Lancaster ouvrit la bouche alors que Jo parcourait un des livres.

    Lancaster: Je suppose que vous savez très bien pourquoi nous sommes ici.
    Je ne compte pas jouer longtemps aux énigmes avec vous O'Connell.
    Nous exigeons des réponses à présents.


    Jonas écoutait d'une oreille distraite la tirade du conseiller, plongé dans le livre et conscient que l'homme se répétait, une fois de plus. Il referma violemment le bouquin et attendez finalement que Lancaster poursuive sa logique. Le regard du conseiller suivait d'ailleurs très attentivement les gestes du révolutionnaire pour détecter la moindre hésitation. Jo laissa un regard de travers s'adresser à Lancaster qui ne broncha pas et continue alors de parler tandis que l'invité faisait courir ses doigts sur le globe terrestre.

    Lancaster: Vos habitudes agacent le gouvernement.
    Vous semblez oublier que vous êtes sous nos ordres.


    Jonas faisait tourner le globe et lorsque Lancaster termina sa phrase, il l'arrêta brusquement le globe, démontrant un certain intérêt pour ce que venait de déclarer le conseiller. Le révolutionnaire releva la tête pour croiser le regard et sourire malicieux du conseiller. Bien entendu, c'était une menace indirecte contre lui. Cependant, son interlocuteur semblait oublier à qui il avait affaire, Jo n'était qu'un membre de l'équipage d'Hikari, personne ne devait exiger quoique ce soit de lui, si Hikari ne donnait pas son accord ou le convaincre de répondre aux attentes du gouvernement. Un sourire malicieux aux lèvres il répondit tout en faisant tourner à nouveau le globe terrestre,

    Jonas: Et vous que je suis d'abord sous la tutelle du capitaine corsaire Le Maudit, avant celle de vos supérieurs.


    Lancaster montra un signe d'hésitation qui laissa le temps à Jonas de prendre en possession la tasse de thé vert et continuer sa découverte des ouvrages présents dans la salle. Contrairement à lui, le conseiller ne semblait pas très bien comment bluffer ou s'y prendre avec lui, on n'apprend pas à un vieux singe à faire des grimaces. ce n'était pas la premmière fois que lui et Lancaster avit une discution dans ce salon et ça ne serait surement pas la dernière. Afin de reprendre une conversation moins tendu et plus diplomatique, Lancaster laissa planer un silence tendu par les dernières phrases échangées. Jonas ne pris même pas la peine de noter ce silence, d'abord occuper à feuilleter les livres et ensuite sachant très bien à quoi s'attendre. Conscient de jouer avec le feu, il décida de joindre Lancaster qui l'arrêta dans son mouvement pour l'inviter à prendre place en face du planisphère mural. Sur celui-ci, comme sur le globe, se trouvaient toutes les mers et Grand Line. Carte non parfaite bien entendu, avec des îles manquantes, mais cela ne gênait pas Jonas, ni même son interlocuteur. Ce dernier fit glisser ses doigts sur le planisphère en lâchant un soupire,

    Lancaster: Vous êtes malin O'Connell, mais à moité.
    Que dites vous d'essayer d'être encore plus malin.


    Jonas observer la carte avec attention, il dessinait mentalement le parcours qu'il avait fait dans sa vie découvrant que finalement West blue était la mer qu'il connaissait le moins bien. Le ton sûr et l'air dégagé que prenait Lancaster amusait le révolutionnaire qui serait impatient de le voir tomber sous le poids de son arrogance. La remarque bien entendu n'avait pas fait de réel effet sur Jo qui avait l'habitude qu'on le déclare qu'à moitié malin, c'est avec un sourire sarcastique qu'il répondit à Lancaster avec une voix tout aussi ironique,

    Jonas: C'est là que vous faites la différence entre le capitaine corsaire et son second je suppose...
    Cessez de tourner autour du pot Lancaster, dites ce que vous avez à dire.


    L'homme adressa à Jonas une mine presque outragé par le comportement de ce dernier qui, et vous vous en doutez, commençait à perdre sérieusement patience. Jonas était quelqu'un qui pouvait faire preuve d'une grande patience et avait pour habitude d'attendre les gens s'exprimaient. Face à Lancaster ou toutes autres personnes représentant le gouvernement il se montrait aussi bien froid qu'impatient. Cependant, Lancaster ignora la remarque de Jo et laissa planer le silence afin de finalement voir si le révolutionnaire allait craquer. Ce dernier haussa les épaules et se dirigea vers la bibliothèque à gauche du planisphère alors que Lancaster tracé, à son tour un chemin précis avec ses doigts avant de faire face à Jonas, un regard plein de détermination.

    Lancaster: Je pense que vous le savez déjà, mais nous avons effectué quelques recherches sur vous.
    Jonas: Voilà qui me rassure de l'apprendre, au moins je serais au courant de quelque chose.
    Lancaster: Gardez vos remarques pour les gueux, O'Connell.
    Nous avons pu vous suivre de votre naissance à vos 19 ans.
    Puis vos quelques apparitions avant de vous montrer au grand public en tant que The Snip.


    Le révolutionnaire se tourna vers Lancaster quand celui-ci comme ça à annoncer la connaissance, incomplète de son parcours. En vue des informations qu'avait Lancaster, la supposition qu'il fut un révolutionnaire ne devait pas sortir tant que les membres du gouvernement n'avaient pas preuve. Quant à son adolescence, mis à par son parcours et son apprentissage du tir à l'arc, Lancaster ignorait encore qu'il avait été élève de l'un des archers les plus célèbre des mers. Jonas déduit que, cependant il fallait que cela reste comme ça. Le moins le gouvernement en savait, le moins ils allaient truffer leur nez là où il est le plus évidents. Il hésita un instant avant de regarder Lancaster avec un regard suspicieux,

    Jonas: Et qu'attendez-vous de moi?
    Lancaster: De répondre à une simple question.
    Jonas: Et quelle est-elle?
    Lancaster: Préfériez-vous nous donner des informations ou nous laisser trouver les réponses nous-même?
    Jonas: J'aimerais surtout que vous laissiez tranquille et que ce genre d'entretiens n'arrive pas aux oreilles de mon supérieur.
    Comme tous ceux qui ont eu lieu.

    Lancaster: Bien entendu.
    Mais, êtes vous sûr que vous n'avez rien à nous faire savoir qui pourrait nous mettre sur la voie.

    Jonas: Bien sûr.
    Lancaster: Alors vous pouvez disposer. Je ne vois pas plus de raisons de vous retenir.


    Jonas leva un sourcil, mais ne fit en aucun cas prier et posa la tasse de thé sur la table, récupéra ses effets et passa la porte en prenant soin de la refermer derrière lui. Non seulement heureux de pouvoir fuir Lancaster, celui-ci n'avait même pas tenter de poser des questions sur son passé. Il se doutait que Lancaster s'attendait à un autre genre de conversation, cependant les deux hommes savaient qu'ils ne voulaient pas trop étendre la conversation si, elle n'allait nulle part. Jo salua le patron qui le suivi du regard jusqu'à la porte avant de se diriger vers le salon où Lancaster était resté. Alors qu'il atteinait finalement l'allée principale, le révolutionnaire se retourna et adressa un salut à la fenêtre. De l'autre côté Lancaster leva les yeux au ciel et demanda au patron de le laisser seul.


Dernière édition par Jonas O'Connell le Jeu 21 Aoû - 12:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Dim 17 Aoû - 11:52

Tu sais que tu es accepté d'avance avec le grand niveau qui doit suivre! mais fais quand même ton test rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jonas O'Connell
Larbin d'Hikari Nekoka
The Snip
Membre

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Jeu 21 Aoû - 12:23

  • Fiche enfin terminée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Nekoka
Grand Capitaine Corsaire
Hikari le maudit
Admin

avatar

Nombre de messages : 84
Age : 28
Date d'inscription : 01/06/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/110  (0/110)
Niv:
9/10  (9/10)
Fruit du demon: Non

MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   Sam 23 Aoû - 17:36

Et c'est validé 8D

Bienvenue mon petit larbin chéri :3

Je te met ton rang de ce pas 8D

_________________
Invité tu joues avec moi ? :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonas O'Connell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonas O'Connell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prolongation de contrat - Jonas Hiller
» Jonas Mitsgun / Nerozias
» Sanble se minis Jonas Gué ki gate eleksion yo nan Plato Santral
» Aurora Dilaurentis & Evelyn O'Connell - Jusqu'au 16/11/2013
» Camille O'Connell - Humaine (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OnePiece-World :: Les premiers pas :: Inscriptions :: Inscriptions Revolutionnaires-
Sauter vers: