OnePiece-World

RPG
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)

Aller en bas 
AuteurMessage
Miyaki Never
Petit Nouveau
En attente de validation
Invité

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Heeeeeeeeeeeu... Ici?
Rang HRP : Ben chais pas, moi... Sucre d'orge peut-être?
Humeur : ...Nyappy Nyappy^^
Date d'inscription : 01/08/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/0  (0/0)
Niv:
0/0  (0/0)
Fruit du demon:

MessageSujet: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   Ven 1 Aoû - 19:19

Nom :
Never, comme Et si jamais... Car l'instabilité du destin est un facteur clé dans une vie, ou encore Pour toujours et à jamais, car il y a des choses qu'on souhaite éternelles... *mode philo off*


Prénom:
Miyaki, dis Miyaki la Rose Rouge des Océans... Il est surnommé Miya ou Miki par ses amis intimes.


Age:
15 ans

Genre:

Pirate itinérant, il vole des bateaux et parcourt l'océan en quête d'aventure...

"Race":
Humain...Quoiquedire d'autre? Ah, je sais: c'est un humain. Question suivante!

Description Physique:

Miyaki...ressemble et ressemblera éternellement à un enfant. Il est de taille moyenne, mesurant approximativement 1,65 mètre. Plutôt chétif, il est en effet assez mince.
En plus de sa silouhette menue, sa gestuelle étrange, tout en un mélange de finesse et de débordement d'émotions lui donne un petit air de lutin sautillant.
Miyaki a une musculature fine et déliée, mais n'a vraiment pas l'allure d'un athlète.

La première chose qui caractérise Miyaki c'est son visage. Un visage d'ange, radieux, éclairé par deux yeux d'un gris-bleu intense, aux pupilles en formes d'amandes. Des yeux écarquillés, toujours souriants. Ils sont surmontés de sourcils fins de couleur chocolat, un peu plus sombres que ses cheveux. Cheveux au dégradé allant du brun rouille au noisettes, à la fois roux et chatains tout en étant ni l'un ni l'autre. Sur les côtés, ils encadrent parfaitement son visage dont il suivent la forme délicate jusqu'au bout. A l'avant, ils retombent en d'adorables mèches sur son front, lisses et bie peignés, tandis qu'à l'arrière ils sont volontairement emmelés en une nuée de pointes qui s'entre croisent.
Ses lèvres d'une couleur rose éclatante abritent des dents étrangement pointues, comme si elles étaient aiguisés continuellement...
De chaque côté de sa bouches brillent génralement quelques strass (non, ce ne sont pas des piercings) dont la couleur changent en fonction de son humeur. On remarquera que ses lèvres arborent preque continuellement un demi-sourire songeur qui se transforme en un vrai, bien plus radieux, quand il se montre joyeux.

En redescendant le long de ce visage on arrive à un coup fin, bien que légèrement penché en avant, car Miyaki est un être assez recroquevillé, et il n'arrive jamais à garder sa tête en place, la penchant d'un côté ou de l'autre en permanence. D'ailleurs, il a cette tendance à l'incliner de sur la droite ou la gauche quand il parle, et fait souvent craqer ses vertèbres pour le plaisir d'entendre ce son si singulier.

Ses épaules ne sont pas vraiment étroites, mais elles sont bien loin d'être large. Il n'a vraiment pas une carrure d'athlète, ou alors d'acrobate... De petit acrobate, d'ailleurs. En les suivant, on arrive à ses bras, un peu plus long que de longueur moyenne, tout fin. A leur bout, des mains d'enfant, a doigts plutôt court, non épais sans être pour autant squelettique. On remarque qu'il porte toujours sur l'index une bague en argent orné d'un petit crâne souriant.

Plus bas, son abdomen n'est pas plat, car taillé par des abdominaux fins et déliés, encore que peu en relief.

Son bassin un peu plus voluminux que la moyenne le féminise encore un peu plus.
Il conduit à des jambes taillées pour la gym et les acrobaties... Ou l'esthétisme.
Miyaki a une démarche étrange, car il avance un peu à la manière des mannequins, en entrecroisant ses pas. De plus, il semble ne pas subir l'attraction de la même manière que les autres êtres humains, et possèdent un sens de l'équilibre singulier, car à la fois déplorable et surprenant de grâce.

Il peut aussi se mettre à sautiller de façon frénétique lorsqu'il est agité. Ses mouvements étranges, mi-gracieux mi-maladroit, son ponctué d'un petit côté théâtral.
Miyaki est extrêmement souple, même si ses os craquent beaucoup, et son agilité mélée à ses redoutable techniques de combat en font un être redoutable.

Une autre partie de la morphologie qui caractérise beaucoup Miyaki: sa voix. Une voix chantante, claire et chaude, sucrée, évoquant immanquablemen un canard par son côté nasillard.

Miyaki prend beaucoup de plaisir à la faire résonner et chante souvent, parfois involontairement. Il parle vite et frénétiquement, mais d'une façon théâtrale, jouant avec la ponctuation de ses phrases.
"La parole est un art"

J'attaque maintenant son style vestimentaire.
Miyaki aime énormément les couleurs vives qui flashent, et surtout le formidable effet de leur contraste avec le noir. Aussi, il porte toujours du noir avec des couleurs plus éclatantes, toujours dans les tons de rouges, genre pourpre, fushia, rose, orange...
On remarque que Miyaki porte des vêtements aussi bien masculins que féminins. Les jupes côtoient les jeans et les pantalons larges, etc etc... Il adore tout particulièrement les bas vraiment courts, qu'il contredit par des jambières et autres qui recouvrent ses jambes.
Miyaki adore les tenues soignés et extravageantes, et le plus curieux c'est qu'il réussit à les adpater à son goût de l'aventure.
Il porte souvent quelques bijoux, comme en témoignent la bague qu'il ne quitte jamais et les bracelets et chaînes qu'il porte habituellement.
Il se maquille souvent, de façon légère, passant quelques coups de crayons noirs sur le contour de ses yeux pour les accentuer, fixant quelques strass sur sa peau, certains en formes d'étoiles ou de coeur.

Description Morale:

La personnalité de Miyaki est un diamant aux innombrables facettes. Mais attention; un diamant au coeur d'enfant.
Car Miyaki, syndromé de Peter Pan, veut rester éternellement enfant.

La première facette dévoile une personnalité quelue peu introverti d'artiste atteint de folie relativement douce, théâtral, réveur, poétique... Qui lutte constemment contre une solide timidité.
D'une nature joyeuse, teintée de songerie, il croque la vie à pleine dents chaque fois qu'il le peut... Et qu'il n'est pas seul. Car il haï la solitude, et aime être avec quelqu'un.
Il est presque toujours bouillonant, farceur, provocateur.
Pensant et réagissant comme un enfant à la fois très calin et particulièrement turbulent, il peut se montrer d'une rare insolence.
Paradoxalement à son caractère bouillonant, il peut se déconnecter complètement de la réalité à volonté, de façon souvent involontaire... Et même s'endormir complètement.
Miyaki passe d'ailleurs tout son temps hors-bouillonisme à dormir.
Parcequ'il refuse de se laisser aller dans la mélancolie maladive et qu'il a un besoin constant d'amour et d'amitié, il recherche dans l'art ce qu'il ne trouve pas chez les autres...et vice-versa.
Entretenant un solide sens de l'amitié, il l'exprime d'ailleurs de façon parfois exagerée. Ses élans passionnées pour ceux qu'il aime l'amènent parfois dans des situations difficiles, mais qu'importe tant que c'est pour eux.
Miyaki semble avoir un coeur en or, mais...
Chose assez paradoxal, en réalité, Miyaki est profondément égoïste et égocentrique, car: "l'être humain n'est altruiste que pour lui-même: en rendant service aux autres, c'est à lui qu'il rend service."

Marque de l'enfance, Miyaki a un univers particulièrement chibi, à la fois torturée et mignon.
Il a une adoration véritable pour les beaux jouets.
Les peluches, les figurines, les automates, les pantins... Les plus beaux et artistiques l'attire comme une flamme attirerait un papillon.
En contrepartie, ceux qui sont moches le désolent, voire le révulsent, et lui donne des réactions bizzares: traumatisme ontre une certaines espèces de jouets, haine farouches pour une autre... Qui peuvent le conduire à des actes déraisonnables, comme le fait de les bruler. Mais parcequ'il connaît le coeur des jouets, il ne les détruits que pour offrir un nouvel avenir à leur âme blessée.
Cette adoration des jouets peut être liée à son syndrome de personnification maladive, qui l'oblige à donner une vie à presque tout. Aussi, il eut se mettre à parler au ciel, aux étoiles, aux nuages, à l'océans, aux bateaux, aux animaux... Mais aussi aux jouets, aux outils, aux miroirs...
En fait, il a tendance à être fasciné par ce qu'il apprécie de façon démesurée. Parcequ'il est excessif, ce qu'il n'aime pas le traumatise ou devient victime de sa haine.
Aussi, en plus de jouets, s'ajoutent les jeux. Ou plutôt LE Jeu, avec un J majuscule. Adorateur des paris risqués et des stratégies plus ou moins tordues, des tests de réflexes etc..., il se passionne pour le go, les échecs, les cartes, le shogi...
Il personnifie la Fortune ( également appelé le Hasard ou le Destin...enfin vous voyez ) en qui il voi un allié et ennemi particulièrement versatile et adore la réflexion.
Les casses-têtes, s'ils réussissent à l'absorber, ne sont pas des adversaires aussi passionnants que des joueurs chevronnés.
On note que Miyaki porte presque tout le temps sur lui, rangé dans sa besace de voyage un sets de dés ( allant du classique six face au recherché 50, en passant pas le célèbre 20), un jeu de 52 cartes, un éventail (accessoire très utile dans de nombreuses situations, notemment au poker)...et un trèfle à quatre feuille scellé dans une amulette de scarabé.
Car oui, Miyaki est très superstitieux, mais à sa manière.
Cependant, son jeu préferé reste le plus passionnant de tous: l'existance. Car quel plateau de jeu peut se vanter d'égaler le monde?
"La vie est un jeu, le monde son plateau; nous, nous en sommes les pions ou les joueurs."

Autre chose qui le fascine: les joyaux. Ce qui est coloré et éclatant l'attire: les joyaux, eux, l'absorbent.
Ils font parties de ces choses que Miyaki aime au point de leur vouer un presque-culte. S'il n'éprouve aucun attachement pour les métaux précieux autrement que sous forme d'artisannat ou de berrys, il est en revanche passionné par le feu des rubis, des saphirs et des émeraudes. Il n'est donc pas surprenant qu'il aodre les bijoux, qui sont la fusion du produit d'un artisannat recherché et de pierres magnifiques.

Autre passion, sans doute l'une des plus fortes: celle qu'il éprouve pour l'art. L'art autrement que l'artisannat, en fait, puisque tant que les deux sont sublimes, il leur voue la même fascination.
S'il y a un art dans lequel Miyaki se verse le plus, c'est la musique. Bien que n'étant pas lui-même musicien, il adore chanter (cf: phyisque).
Mais surtout, Miyaki se drogue de musique. Il porte toujours avec lui un appareil de sa création lui permettant d'entendre ses titres préferés directement dans le cerveau, sans passer par les oreiles. Ainsi, il la ressens sans avoir besoin de saturer son ouïe.
Il aime tout particulièrement les sons rythmés et sublimes au possible.
Cependant, il s'exprime surtout dans deux arts graphiques: l'écriture et le dessin.
Le dessin, tout d'abord. Miyaki, bien que possdant un style plus chibi que sublime, sait lui donner toute sa dimension par ses traits travaillés et son gout pour la peinture.
Aussi, Miaki porte toujours dans sa besace du matériel de dessin: inceaux, portes-mines, tubes de peintures, palettes, éponges et chiffons, gommes... Et bien sur ses supports, à savoir deu carnets et de la toile.
Quand à l'écriture... Le style de Miyaki s'adapte à sa façon si singulière de s'exprimer. Chaotique dans son harmonie sublime, un style paradoxal que vous êtes d'ailleurs en train de subir.
A noter que Miyaki est un grand lecteur, un très grand lecteur, même, qui dévore les ouvrages.

Miyaki aime la cuisine. Plus en tant que consommateur qu'en tant que producteur, certes. Néanmmoins, il reste un bon cuisinier, et sait se dépasser quand il le veut.
Ogre véritable, Miyaki a très souvent faim. Et autant le dire s'il aime découvrir des saveurs nouvelles, il n'en reste pas moins un juge impartial.
Parmi les plats et aliments qu'il aime, on trouve un singulier paradoxe: d'un côté, il raffole des plats savemment picés aux fortes saveurs, d'un autre il adore ce qui est doux et sucré, notemment les bonbons et gateaux.
Aussi, on retrouve dans la liste: le réglisse, le poulet au curry, la tarte au pomme, la quiche lorraine, le saumon grillé ou fumé, l'anguille grillée ou fumée, les îles flottantes, le canard laqué, les ramens, le sucre d'orge, les pancakes, surtout au sirop d'érable, le kebab sans tomates ni oignons, les raviolis, la bolognaise et la carbonara, les pâtes...
Il déteste cependant les poivrons, les oignons (encore que ça dépend), les aubergines et bien d'autres choses, néanmmoins la liste et longue.

Miyaki adore la beauté. Il lui voue son culte le plus farouche, et tous les autres y sont d'illeurs liés. Ceux qui la détruisent, qui lui nuise ou qui la déforme, il les haï.
Il aime regarder le ciel, que ce soit les astres la nuit ou les nuages le jour. Il est passionné par les paysages sompteux, les forêts denses, les étals d'un marché... Tout ce qui parle à ses sens le séduit. Oui, Miyaki est un être drogué sensoriellement, qui aime voyager.


Dernière édition par Miyaki Never le Dim 12 Oct - 12:31, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shyllkea.frbb.net
Miyaki Never
Petit Nouveau
En attente de validation
Invité

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Heeeeeeeeeeeu... Ici?
Rang HRP : Ben chais pas, moi... Sucre d'orge peut-être?
Humeur : ...Nyappy Nyappy^^
Date d'inscription : 01/08/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/0  (0/0)
Niv:
0/0  (0/0)
Fruit du demon:

MessageSujet: Re: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   Dim 5 Oct - 1:52

Arme:
Pour combattre, Miyaki utilise deux armes et un complément, qu'il allie avec un style de combat aussi singulier et complet que celui du CP9...

La première arme est une épée, l'Aconit. Ce sabre possède une lame traingulaire à un tranchant, longue d'approximativement 0.90 mètres. Elle ressembla vaguement par sa forme rebondie trigonométrique à un couteau de boucher version arme de combat. Le poignée longue de 0.20 mètres, sans garde, noire et argent est certes un peu trop riche à cause de sa fine ornementation...
Redoutable à la fois défensivement et offensivement, c'est la plus polyvalente des armes.
Elle représente le ciseau.

L'Arsenic est son arme prinicipal: ce fusil peut se déployer en une arme plus adaptée aux combat tactiques ou au contraire en outil plus adapté aux situations endiablé gràce à tout un système de pliage mélé à l'Art du Janken.
Elle est faite de bois noir mélé de rouge et d'acier sombre, le tout sculpté avec une finesse exquise et un grand-savoir faire, à la fois terrifiante de beauté et meurtrière au combat.
Elle se chage par coupage, comme les fusils de chasse, et son chargeur peut accepter six balles.
Arme uniquement offensive, mais ô combien précieuse dans les batailles endiablés où le feu des canons est préférable aux lames, elle représente la pierre.

Notez bien que le papier, c'est Miyaki en lui-même, cet élégant contorsionniste à l'agilité fulgurante...

Pouvoirs particuliers:
Miyaki utilise un style de combat bien singulier, car basé sur le jeu du pierre-papier-ciseau, le Janken Style.
Il emploie trois techniques développables, à savoir:

-Stone (pierre): technique d'attaque et de défense redoutable, Stone consiste à créer une "pierre" à partir de gaz, de liquides et de solides...La composition de la pierre permet des effets différents. Une fois crée, elle permet à l'utilisateur de déployer autour de son arme un fluide meurtrier qui génère des vibrations/pulsations à haute fréquence. Ainsi, une balle porteuse d'une pierre de Stone composée de méthane et de carbone peut exploser... A noter que le fourrau de Cyanure et le sac de Miyaki contiennent des matériaux pour crer une pierre classique.
Au sabre, le Stone ne permet qu'un maniement fénétique de l'arme à cause du fluide, mais chaque coup direct peut s'avérer très dangereux... A noter, le Stone offre une garde solide et doublée d'une contre-attaque terrible.

-Origami(papier):
L'origami est une technique assez singulière, car elle concerne les déplacements l'esquive...
En effet, elle permet d'executer des figures acrobtiques assez irrationelles, de se déplacer à haute vitesse sous de courte distance, à s'auto-éjecter lorsqu'elle est combinée...
Les règles principales sont:
-on peut se stabiliser, mais pas s'envoler
-l'origami n'est pas aussi fulgurant à longue distance, auquel cas il sert surtout à s'épuiser moins vite

-Edge (ciseau):
Le ciseau est inutile seul. Il se combien avec Stone pour aiguiser les vibrations, ou alors avec l'origami pour executer des attaques tranchantes tout en souplesse... Il n'est sinon pas très intéressant, du moins actuellement.

Bizzarement, Aconit est surtout adaptée à Stone, Cyanure à Cisaille et Arsenic à...J'ai envie de dire papier, mais c'est pas vrai. Donc voilàààà^^


Comment il se bat:
Le style de Miyaki est assez percutant, car il mêle son talent de sabreur et de tireur à son style si singulier de combat...
Il semble presque danser, enchaînant ses mouvements avec souplesse. Il ne peut utiliser qu'une seule arme, car l'activation et la sychronisation arme/pouvoir est trop complexe pour un usage simultannée. Il lui faut cinq minutes pour changer d'arme.
A l'épée, il peut éxecuter jusqu'à sept coups consécutifs, après quoi il lui faut une pause d'une vingtaine de seconde pour réutiliser une technique.
Au gun, il n'est limité que par son nombre de munition et le chargeur à deux coups d'Arsenic.

Comment avez-vous connu le forum?:
Par Smoker-san...Il m'a dit par hasard qu'il s'inscrivait, et comme chuis fan de One Pièce, que je cherche un rp génial avec une communauté agréable... Ben j'ai trouvé mon bonheur! Nyappyyyy!!!!^^

Grade désiré:
Nakamaaaaaaa...Dites, quand j'aurais le niveau, jpourrais avoir Cigüe du Diable comme titre? *.*


Dernière édition par Miyaki Never le Sam 18 Oct - 14:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shyllkea.frbb.net
Miyaki Never
Petit Nouveau
En attente de validation
Invité

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Heeeeeeeeeeeu... Ici?
Rang HRP : Ben chais pas, moi... Sucre d'orge peut-être?
Humeur : ...Nyappy Nyappy^^
Date d'inscription : 01/08/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/0  (0/0)
Niv:
0/0  (0/0)
Fruit du demon:

MessageSujet: Re: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   Dim 5 Oct - 2:26

Histoire:


Mises en jeu
L'acier rencontra l'acier dans un tonnerre si assourdissant qu'il ne s'entendit même pas.
La foudre claqua pile à l'instant où les deux lames se croisaient avec fureur, les auras des deux combattants s'enflammant un peu plus à chaque impact.
Les deux cavaliers rompirent l'engagement, puis se refirent face.
Le chant intensif de la pluie s'écrasant sur la poussière rouge du désert, l'orage, le vent... Les éléments semblaient aussi déchaînés que les deux épéistes à cheval.
Du haut de sa monture à la robe bai, l'enfant vérifiait la dragonne qui liait son poignet à son épée.
Il tourna vers son adversaire ses yeux de perles, en un regard mi-suppliant mi rageur.
Le destrier noir de l'autre cavalier, qui portait un ample et long manteau noir assorti à son chapeau, se lança au galop pour une seconde charge, et les deux opposants, leurs épées brandit, se jetèrent l'un contre l'autre.
Un second éclair marqua de sa lumière la jonction des combattants lancés dans leur assut furieux.
L'enfant, talentueux pour son âge, fit décrire à sa monture une embardée violente sur le côté.
un cri s'échappa de ses lèvres quand l'une des deux flèches tirées contre lui, celle qui ne s'était pas fiché dans le sol, se planta dans son épaule.
Il se dégagea sur le côté, esquivant du mieux qu'il put un assaut de son adversaire, de sorte à voir l'archer, également à cheval.
Les même vêtements que le premiers, de beaux cheveux mi-longs, un sourire angélique alors qu'il tendait la corde pour un troisième tir, des yeux d'un bleu intense...
L'enfant grava dans son coeur l'image du tireur qu'il connaissait si bien, et tenta de parer la flèche, qui éclata en morceaux; certains éclats restaient assez gros pour le blesser, et c'est avec une flèche et deux morceaux qu'il tenta une retraite.
Le premier traqueur talonna sa monture, et coupa le chemin au fugitif, qui, les larmes aux yeux, stoppa net.
Il n'avait plus d'issues...
Un flèche se planta dans son dos, entre le coeur et le poumon. Miayki hurla quand la douleur physique et émotionnelle reflua dans tout son être.
Il tenta de se dégager de ses deux adversaires en virant sur la droite, mais ils avaient prévu l'action, et tous deux le poursuivirent avec une énergie que lui n'avait plus.
L'éclat argenté de la Lune, celui, rose vif, de la foudre, le ciel bleu marine mouvant...Contrastaient avec le rouge ardent du sol du désert.
Miyaki rangea sa lame dans le fourreau fixé à sa selle, et prit son fusil court. Il l'arma, et laissa son esprit synchroniser avec.
Derrière lui, les deux chasseurs continuaient à le talonner, bien que l'archer avait cesser de tirer...
Ils poursuivirent leur course endiablée, le garçon s'étant mis à viser soigneusement les deux autres, qui avaient visiblement le même talent que lui pour l'esquive.
Celui au sabre avait , comme Miyaki, rangé son arme, et un objet tournoyait dans sa main, déchirant l'air... Un projectile siffla aux oreilles du garçon, et celui-ci fit effectuer à sa monture un virage qui ne l'aida pas à prendre de l'avance...
Là où il aurait du être en fonçant tout droit, une haute colonne de sable se soulevait sous l'impact.
Des larmes de rage, de tristesse et d'incompréhension inondaient les yeux perles du garçon aux cheveux chocolat alors qu'il fuyait encore et toujours ses deux persécuteurs.
Il galopait, ses blessures l'élançant en vain... Il dut de nombreuse fois changer brusquement de direction pour éviter les tirs adverses, mais il avancait toujours avec la même rage, se retournant parfois pour tenter gagner par l'acier des balles de son Arsenic le temps et la vitesse qu'il perdait à chaque esquive désesperée...
Une bille de roche, à peine plus grosse que les projeciles qu'il tirait, érafla son épaule avant de pouruivre son chemin devat lui.
Il tenta une nouvelle fois de gagner du temps: il fit bondir son cheval par-dessus l'explosion, les yeux fermés...
Le claquement amorti des sabots contre le sable rouge lui signala qu'il avait enfin réussi.
Il regarda en arrière... Plus personne.
Un sourire éclaira ses lèvres, bien qu'il soit impossible de dire qu'il était ne serait-ce qu'un tantinet heureux... A peine soulagé, victorieux en tant que perdant...
Une bulle de sang éclata au coin de ses lèvres, ses yeux se révulsèrent, et il s'effondra sur sa selle.
Il ne s'était pas évanoui. Il avait sombré dans le coma.

Interrogations
Le nomade secoua doucement la tête, ses cheveux tressés de rouge dansant dans le mouvement...
Miyaki se mordit les lèvres sans le remarquer...
La yourt était maintenant remplie de silence et de question muettes.
Dehors, le vent aussi avait cessé de chanter.





Dernière édition par Miyaki Never le Ven 24 Oct - 22:42, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shyllkea.frbb.net
Red Ritchie
Capitaine puissant !
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 109
Date d'inscription : 02/09/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/85  (0/85)
Niv:
7/10  (7/10)
Fruit du demon: Paramecia

MessageSujet: Re: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   Dim 5 Oct - 2:51

Bienvenue à toi^^, ça te dirais de faire partit d'un équipage voguant en toute liberté sur Grand Line avec un capitaine beau, charismatique, radin et gros parieur ? contact moi XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyaki Never
Petit Nouveau
En attente de validation
Invité

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Localisation : Heeeeeeeeeeeu... Ici?
Rang HRP : Ben chais pas, moi... Sucre d'orge peut-être?
Humeur : ...Nyappy Nyappy^^
Date d'inscription : 01/08/2008

Feuille de personnage
Exp:
0/0  (0/0)
Niv:
0/0  (0/0)
Fruit du demon:

MessageSujet: Re: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   Dim 5 Oct - 19:26

Je le poste ici, et j'espère avoir vite une réponse: Ouiiiiiiiiiiiiii^^
Je voulais faire la demande par rp... Bon, je laisse ce post pour l'histoire... Ah, je poursuivrais ma fiche dès vendredi soir, si je peux un peu avant mais bon...Allez, tchuss, à la semaine prochaine pour mon histoire et mon test rp^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.shyllkea.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miyaki, la Cigüe du Diable (bientôt finie, courage!)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce n'est que la modeste présentation d'un diable de majordome. [Finie]
» Corne du Diable = Psycopathe
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ? FILET DU DIABLE | RPG | HP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OnePiece-World :: Les premiers pas :: Inscriptions :: Inscriptions Pirates-
Sauter vers: